Sumi-e/Suibokuga/Ink painting/La peinture à l'encre/墨絵教室//田園都市線 たまプラーザ/小田急線 新百合ヶ丘
FRANCAIS

SUMI-É ET CALLIGRAPHIE



Le sumi-é
(la peinture à l’encre) est un bel art traditionnel japonais; l’art monochrome qui exprimant toutes les couleurs à travers les nuances créés par la seule encre noire. Se préparer pour le sumi-é, c’est comme une cérémonie de méditation pour entrer dans le monde de son art: l’odeur aromatique de l’encre; le broyage du bâton d’encre sur sa pierre; le chuchotement du mouvement circulaire: tout dans sumi-é apaise l’âme.
Le sumi-é
fait écho à l’esprit du zen. Il est tout à fait différent des autres arts. Ses outils sont également uniques: ils sont tous faits de matériaux naturels. Le maniement de l’encre demande de la délicatesse, et son comportement sur le papier est parfois surprenant. Même si l’intensité des noirs semble parfaite lorsque le papier est humide, elle peut s’éclaircir considérablement en séchant. Le beau temps est nécessaire pour réaliser de belles peintures, parce que le papier japonais étant sensible à l’humidité, lorsqu’elle est élevée, on n’obtient pas de vrais couleurs sombres. On peut dire que si l’artiste peint, c’est la nature qui apporte la touche finale. C’est un art qui demande exigence et sensibilité, voilà pourquoi il me fascine depuis si longtemps.



Un poème en Kana

La calligraphie est un autre bel art du Japon et elle est inséparable de sumi-é; calligraphie est l’art de kanji (caractères chinois) et kana (caractères japonais), mais il est tiré avec des styles artistiques qui nous sont parvenus au fil des siècles. La calligraphie est beau lui-même, mais il contribue également à développer des techniques qui sont nécessaires pour obtenir une expression profonde et riche en sumi-é.



sumi-é avec des tissus d’Obi
Le printemps-Tulips, L’été-Tournesols, L’automne-Chrysanthèmes, L’hiver-Pin, L’amour-Roses 2015(300*730)


EXPOSITIONS

1990 – 2008 Expositions du groupe Kôukai, Ginza Tokyo
2005 – 2013 Expositions du groupe Mori-nokai, Ginza Tokyo
2015 Exposition "Obi-tatami et Sumi-é", Daikanyama, Tokyo